Cap'FORME
GESTION du POIDS et du TABAC- Auriculothérapie à Limoges
GESTION du POIDS et du TABAC- Auriculothérapie à Limoges

Mangez-vous devant la télé, en lisant, ou en surfant sur le net ?

Le Dr Lilian Cheung de la Harvard School of Public Health explique :

« L’épidémie d’obésité coïncide avec la révolution Internet – ce n’est pas un hasard. De nos jours, nous sautons constamment d’une tâche à l’autre. Nous ne prenons plus le temps de manger. »

On répond à un message entre deux bouchées. On mange devant un match, un film…

« Nous mangeons en pensant à autre chose… de manière inconsciente [1]. »

Résultat, on mange de façon mécanique… sans vraiment avoir faim. On termine son assiette sans s’en apercevoir. On ne sait plus combien de fois on s’est resservi.

 

En 2013, des chercheurs de l’Université de Birmingham (Royaume-Uni) ont observé que ceux qui mangent de façon distraite ont tendance à :

 

  • Manger plus pendant les repas (portion +10 %)
  • Grignoter plus après les repas (grignotage +25 %) [2]

Et pour les personnes qui luttent pour perdre du poids, c’est un réel problème.

C’est pourquoi le Dr. Cheung conseille de réapprendre à manger en pleine conscience (Mindful Eating).

 

Des chercheurs de l’Université de Californie ont suivi des femmes qui avaient réappris à se nourrir en pleine conscience (sans pour autant suivre un régime particulier). Après six mois :

 

  • elles avaient perdu de la graisse au niveau du ventre ;
  • leur niveau de cortisol (hormone du stress) était plus bas que dans le groupe témoin [3]. 

Comment manger en pleine conscience ?

Il ne s’agit pas d’un régime. Nul besoin de compter les calories. Il n’y a pas de repas prédéterminés, ni d’aliments interdits. Il ne faut pas se priver. 
 
L’objectif est simple : regarder son assiette. 
 
Voici 3 conseils pour appliquer cette méthode : 
 
1. Écartez les sources de distractions : vous devriez être assis. La télévision et la musique éteintes. Votre téléphone (ou tablette) devrait être hors de portée. Ne lisez pas à table (livres, magazines…).   Si vous mangez avec quelqu’un, essayez de rester silencieux durant les 5 premières minutes. Ensuite, l’idéal est que la conversation tourne autour de la nourriture.   Le repas doit devenir une forme de méditation. Le temps de vous détendre et d’apprécier le repas que vous vous êtes préparé. Ne pensez pas à ce qui s’est passé avant le repas, ni à ce qui arrivera après.     
2. Devenez un critique gastronomique : prenez le temps de savourer. Apprenez à utiliser tous vos sens – pas simplement votre palais. Observez les couleurs, les textures, les odeurs et les saveurs.   Entraînez-vous à reconnaître les différentes épices. Pensez au paysan qui a cultivé cette aubergine… au temps qu’elle a mis à pousser.     
 
3. Utilisez un minuteur : programmez le minuteur pour 20 minutes, puis asseyez-vous. Avant d’attaquer, commencez par étudier votre assiette. La présentation, les couleurs, les textures. Êtes-vous attiré par le contenu de votre assiette ? Si non, qu’est-ce qui pourrait être amélioré ?   Sentez votre assiette. Quel est l’ingrédient ou l’épice que vous sentez le plus ? Demandez-vous pourquoi ce parfum est attirant. Est-ce qu’il vous rappelle des souvenirs ?   Ces étapes préparent votre corps à la digestion. En effet, la vue et l’odorat envoient des signaux à votre estomac.  
N.B. Votre assiette doit être normalement remplie, ni trop pleine, ni pas assez.  
À présent, vous pouvez commencer à manger. Prenez votre temps. Vous avez 20 minutes pour terminer. Si vous commencez, essayez de mâcher 10 fois chaque bouchée. Cette étape permet aussi d’amorcer la digestion. Les enzymes de votre salive décomposent la nourriture. Votre muscle digestif (le pylore) se détend. Cela facilite le passage de la nourriture dans votre intestin. Vous vous sentez rassasié plus vite… ce qui vous aide à manger moins.   Si vous avez encore faim une fois les 20 minutes écoulées, vous pouvez vous resservir. Mais pas avant la fin des 20 minutes. Il faut jouer le jeu !  

Pourquoi 20 minutes ? C’est le temps que l’estomac informe le cerveau qu’il a assez mangé.   
En somme, réapprendre à manger en pleine conscience, c’est remettre votre cerveau aux commandes de votre corps. 

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.