Cap'FORME
GESTION du POIDS et du TABAC- Auriculothérapie à Limoges
GESTION du POIDS et du TABAC- Auriculothérapie à Limoges

Restez-vous en surpoids alors que vous mangez autant que vos amis minces ?

Si c’est votre cas, j’imagine bien votre frustration : vous faites des efforts pour contrôler votre appétit sans voir les résultats. Mais rassurez-vous : j’ai des solutions pour vous.

La raison la plus courante, c’est que vous buvez plus que votre entourage – plus d’alcool, plus de boissons sucrées. La première chose à faire, c’est de surveiller votre « descente ».’

Si votre embonpoint persiste, c’est le signe que vous manquez d’une hormone appelée « leptine ».

Une équipe de chercheurs s’est intéressée aux émissions de télé-réalité où les participants cherchent à perdre beaucoup de poids par des régimes extrêmes.

Certains perdent jusqu’à 50 kg (cf. The Biggest Loser aux Etats-Unis). Mais seule une minorité parvient à se maintenir. La plupart reprennent leurs kilos perdus. Y compris s’ils continuent leur régime et leur entraînement physique.

Les chercheurs pensent avoir une explication. Ils ont découvert que les régimes extrêmes modifiaient la chimie du cerveau. Après l’émission, les participants présentent des niveaux anormalement bas de leptine.

Un déficit de leptine ralentit fortement le métabolisme du corps. Il faut comprendre que le corps entre en mode famine pour se protéger. Il brûle donc moins de calories qu’en temps normal.

Par exemple, le vainqueur de la saison 8 de The Biggest Loser, Danny Cahill, brûle désormais 800 calories de moins (par jour) qu’un homme de son gabarit [1]. Donc, si Danny mangeait normalement pendant un an, il prendrait 36 kilos !

Heureusement, il existe deux techniques fiables pour faire accroître votre production de leptine (et brûler vos kilos superflus) :

N°1. Prolongez votre exposition au soleil

Vos taux de leptine sont saisonniers. Les humains (comme les mammifères) ont moins de leptine en hiver.

C’est un vieux mécanisme d’adaptation. La nourriture se fait plus rare l’hiver. Le corps va donc ralentir son métabolisme pour préserver son énergie et mieux supporter le rationnement calorique de l’hiver [2]. Pensez à l’ours qui hiberne.

Le corps augmente sa production de leptine avec l’ensoleillement. Ceci explique pourquoi la population a tendance à prendre du poids l’hiver, et à maigrir quand les journées rallongent.

Pour booster votre production de leptine, faites ceci :

Dès votre réveil, exposez-vous au soleil 15 minutes. Et à nouveau 15 minutes dans les 3 heures qui précèdent votre coucher [3].

Si les rayons du soleil ne tombent pas chez vous, il existe des lampes qui reproduisent le spectre complet de la lumière. Elles imitent la lumière du soleil. Cette thérapie par la lumière encourage votre corps à produire la leptine qu’il vous manque. 

N°2. Le remède miracle venu du Gabon

Dans les forêts du Gabon, on trouve un arbre peu commun que l’on appelle irvingia gabonensis, ou manguier sauvage [4]. Attention, il s’agit d’un cousin du manguier.

On a découvert que ses fruits augmentaient la production de leptine [5].

En 2005, la revue Lipids in Health and Disease a publié les résultats d’un essai clinique en double aveugle contre placebo. A raison de 3 gélules d’irvingia (150 mg) par jour pendant un mois, les sujets du groupe test ont perdu 5 kg en moyenne. Par comparaison, les sujets du groupe témoin (gélules placebo) avaient perdu moins d’un kilo [6].

Vous trouverez des gélules d’irvingia gabonensis (African mango) en boutiques diététiques ou sur Internet. 


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.